PRÉSENTATION DU HARAS

Vous ne semblez pas avoir le dernier plug-in flash. Cliquez ici pour le télécharger

Historique

Ancienne écurie de chevaux lourds puis d’élevage de bovins, longtemps délaissée et utilisée comme terrain de stockage, le Haras de la Fresnay a à nouveau accueilli des équidés en Novembre 96 lors de la création d’un Centre équestre.

Le poney-club a ouvert en Février 97 ; l’évolution a non seulement élargi les activités mais aussi le nombre d’adhérents , de poneys et chevaux, l’aménagement des structures et la recherche pédagogique.

Il compte actuellement 200 adhérents .

 

Structures

Il fonctionne avec les moyens suivants :

  • Ecurie : 35 boxes, 3 stabulations.
  • Aires d’évolution : Trois carrières (dont une de 60 X 80m)., Un manège ( 15 X 25m) Paddocks herbagers (6 ha).
  • Structures équestres : grange, douche, silo, salle de soins et de ferrage
  • Structure clientèle : Parking, salle d’accueil, 5 selleries, sanitaires.
  • Matériel d’entretien : tracteur, souffleur, débroussailleur, taille-haie…
  • Matériel équestre : parc d’obstacle, de dressage, matériel pédagogique, camion, van.
  • Personnel : Deux enseignants B.E, un technicien commercial, suivant les années : apprenti BEPA et tutorat BPJEPS.
  • Cheptel : 35 chevaux et poneys d’école, 15 de propriétaires, plus équidés de commerce dont le nombre est variable.

 

 

Activités

Enseignement : initiation et perfectionnement auprès de particuliers, comité d’entreprise,handicapés et centres de loisirs.(enfants.adultes).

Animations : équitation d’extérieur (randonnée, jeu de piste, promenade)
Activités parallèles : voltige, attelage, horse-ball , poney-games, spectacle. Plus animations courantes : fête de Noël , Pâques, de fin d’année….

Compétition : sorties en CSO poney (participation à l’Open de France individuel et club) et en CSO chevaux entraînement ( Championnat des Yvelines) et officiel ( pro , ama , élevage).

Prise en pension et demi-pension : avec différentes formules de travail des cavaliers et des chevaux.

Commerce : Vente : Mise en valeur des chevaux, travail , présentation , livraison.
                    Achat : Evaluation.

L’ensemble de la structure équestre du Haras de la Fresnay présenté ci-dessus nécessite de la part de tous ses acteurs une participation à l’ensemble des activités concernées, même si un respect des compétences de chacun dans les attributions des tâches reste à respecter.

Le mot d’ordre étant le respect de la clientèle, des équidés et du matériel dans sa globalité, ainsi que des autres membres de l’équipe.

La concurrence proche d’autres structures nous impose rigueur et professionnalisme.

Il est demandé de plus à l’équipe pédagogique :

  • Relationnel clientèle : accueil (choix du poney, aide à la préparation..) orientation des cavaliers en fonction des affinités et des compétences (bonne évaluation, échange),facturation et suivi administratif : licences, validation examens…
  • Suivi pédagogique adapté à chacun avec objectifs techniques trimestriels et annuels (examens, compétitions…)
  • Mise en place d’activités parallèles ( animations, concours fêtes..) : préparation ( moyens,personnel compétent, coût …) , organisation, encadrement, facturation .
  • Préparation et mise en valeur des chevaux de commerce.

 

Didier PRADALIE et moi-même évoluons depuis plus de vingt ans dans le milieu équestre et pratique, pour ma part, la compétition CSO pro 2.
Après avoir travaillé pour l’Education Nationale dans le cadre des formations de réinsertion professionnelle et de pré-qualification avec comme outil pédagogique le cheval ; nous avons, hormis la création de trois structures toujours existantes, participé à la formation de plusieurs enseignants sous contrat de qualification et de palfreniers-soigneurs sous contrat d’apprentissage BEPA et dernièrement sous forme de tutorat.
Nous avons, lors de ces dernières années, travaillé tous deux au sein de formations de la (DNSE ;DNEP) FFE : BAFA, BAP et BAPAAT, ATE et BPJeps.

La diversité des activités exercée au sein du haras : commerce, pension, école, compétition, animations, permet aux stagiaires en formation l’apprentissage de ces différents aspects liés à l’équitation.

« Le cheval n'aime pas vivre seul . Domestiqué, il se suffit encore moins à lui-même, d'où la nécessité absolue de prendre le temps de s'en occuper. Il ne suffit pas d'aimer l'équitation lorsque l'on souhaite faire vivre un cheval à la maison.

Il faut d'abord aimer l'animal pour prendre en charge sa vie. .

Le cheval domestique aime la vie organisée. Il s'accomode de travailler, à la condition que son environnement soit confortable, sa nourriture bonne et son eau fraîche, mais il n'a rien perdu du comportement de ses ancêtres.

Par nature le cheval est une proie et non un prédateur. Tous ses instincts sont tournés vers la survie, mais le cheval nous gratifie de beaucoup de choses, celle en particulier d'accepter l'homme pour maître. »

Amicalement,

Valérie Pradalié.


Haut de page